Monsieur Patrice TALON a pris part ce samedi 6 février 2021 au Congrès extraordinaire du Parti du Renouveau Démocratique (PRD) à son siège à Porto-Novo.

Dans un langage empreint du franc parler qui lui est propre et qui n’est plus à présenter, Monsieur Patrice TALON, face à son grand frère ,  Adrien Houngbedji, président du parti et aux militants « tchoco-tchoco » venus nombreux l’accueillir, n’est pas allé par quatre chemins pour aborder ses relations avec le parti arc-en-ciel, devant un auditoire conquis :

« Je suis un fidèle militant du PRD depuis ses premières heures. En raison de mes activités professionnelles de l’époque, j’ai toujours été un soutien politique discret mais de taille », 

clarifie-t-il d’entrée pour situer les uns et les autres sur ses affinités avec le parti arc-en-ciel.

Sans complexe, il aborde le volet qui fâche : la reforme du système partisan : «  Les choix politiques ne sont pas toujours des choix de cœur, mais plutôt des choix de raison à un instant (…) Je viens tenir avec vous un discours franc, sincère et pas hypocrite parce que je considère que nous formons une famille et entre frères nous pouvons nous dire les vérités sans sourciller ».  « C’est vrai,  il est arrivé qu’il y ait eu des divergences d’opinions entre mon frère, le Président Adrien HOUNGBEDJII et moi, surtout en 2006. C’est inhérent aux rapports humains mais ça n’inhibe pas les sentiments forts qui nous lient. »

Patrice TALON séduit,  reconnaît et salue la capacité du Parti du Renouveau Démocratique à tenir face aux diverses transformations que requiert le nouveau paysage politique béninois, en des termes qui firent dresser les cheveux aux militants : « Malgré le lourd tribut  payé par le PRD a l'issue  des reformes politiques engagées il y a deux ans, le PRD est resté fidèle à son leader et est resté un parti solide, c’est ce que je considère comme un grand parti ». Et il poursuit : <<Actuellement, le PRD n’a aucun représentant à l’Assemblée Nationale. C’est historique, c’est une situation que nous les militants et soutiens de ce parti devront corriger pour les prochaines échéances qui nous attendent ».

« Il est temps que le PRD ne soit plus un faiseur de roi, mais que le PRD soit aussi à la tête de ce pays, et présent dans toutes les instances de décisions et à tous les niveaux afin de s’affirmer comme un véritable grand ensemble... Je n’ai jamais eu de rancune envers le PRD, parce que je connais le potentiel et le riche parcours de ce parti et sa place sur l’échiquier politique national ».

A n'en point douter, ce dialogue franc entre le PRD et Patrice TALON, son candidat pour la présidentielle d'avril 2021 confirme la dynamique engagée et augure de ce qu'assurément ce grand parti mettra tout en œuvre pour assurer une victoire certaine au soir du 11 avril 2021 parceque <<Tchoco Tchoco, on doit gagner !>>

Album photos

Abonnez-vous

Inscrivez-vous pour ne plus rien rater de l'actualité du candidat Patrice TALON à la Présidentielle d'avril 2021.